L'IMPASSE DU NÉANT

1976

            Plus les jours passaient, plus le divorce était d'actualité. Un enfant de mon premier mariage, un enfant avec ma seconde femme... nous envisagions avec une certaine logique la séparation. Hélas, influencée négativement, mon ex décida de "s'accrocher" ; il faut dire que la place était bonne et qu'elle n'avait rien d'autre à faire que penser à elle. Acculé dans mes derniers retranchements, n'ayant plus la force de réagir, j'envisageais de plus en plus sérieusement de mettre fin à mes jours. Indiscutablement, ma poésie m'a aidé à me maintenir à la surface, m'interdisant de commettre l'irréversible...

Texte

Accueil Récital

PLAN DU SITE