LAISSONS PARLER NOS VIEUX

1992

 

            N'ayant pas eu le bonheur de connaître mes Grands-Parents, depuis toujours, chaque personne âgée que je rencontre me fait vibrer au plus profond de mon être. J'étais heureux auprès da ma Bibiche et naturellement, l'envie de rendre hommage à ces petites " Têtes Blanches ", se gravait dans la logique du chemin sur lequel j'avais décidé de progresser. J'ai écris ce poème en Juin et au mois de Septembre, pour la première fois, j'ai pu en mesurer la valeur au travers des réactions des résidants de la Fondation Mont-Calme.

Accueil Récital

PLAN DU SITE